Recycler les matières organiques dans les sols agricoles avec le programme LEADER

proleg

De gauche à droite: Christophe Dion, Cristiana et Emmanuel Vandame, Emmnuel Laureau et l’équipe ECOSYS Cyril Girardin, Sabine Houot et Florent Levavasseur

Sabine Houot, Cyril Girardin et Florent Levavasseur sont chercheurs à l’INRA. Ils travaillent actuellement sur l’impact des apports en matières organiques (compost, fumier, …) dans les sols agricoles, et cela dans le but de diminuer l’utilisation d’engrais de synthèse. Le programme LEADER a choisi de soutenir ce projet prometteur pour le devenir de notre territoire. Cristiana Vandame, Agricultrice, a à cœur de rappeler que « la matière organise est la base de la vie des sols ». 
Les chercheurs, les agriculteurs et la Chambre d’Agriculture se sont réunis à de nombreuses reprises ces derniers mois au détour d’un champ ou tard le soir à la Ferme de Viltain pour définir le projet en fonction des besoins des acteurs locaux.  Les essais de terrain auront lieu à la Ferme de la Martinière (Saclay) et à la Ferme Vandame (Villiers-le-Bâcle).

Les essais auront lieu sur des parcelles en culture conventionnelle et des parcelles en agriculture biologique afin de mieux comprendre comment l’azote se libère dans le sol et nourrit la plante. La disponibilité de l’azote pour les plantes est en effet un élément essentiel pour obtenir de bonnes récoltes. Concrètement, 3 types d’essais seront menés :

  • « Coefficient d’équivalence engrais». Les chercheurs vont regarder à quelle quantité d’engrais de synthèse correspond l’apport de différents types de matière organique (Lisier bovin, fumier bovin, digestat de méthanisation, …).
  • « Cinétique de minéralisation ». Les chercheurs étudieront l’impact des conditions climatiques sur la présence de l’azote dans le sol et sa disponibilité pour les cultures.
  • « Autonomie  du système ». Les chercheurs vont évaluer la possibilité de remplacer complètement la fertilisation avec des engrais minéraux par des ressources en matière organique du territoire pour des rotations céréalières du plateau.

Pour Christophe Dion, Chef de service technique et économique de la Chambre d’Agriculture « Le projet est une première d’un exemple de collaboration entre l’INRA une association  locale et la chambre d’agriculture d’Ile-de-France. » Pour l’équipe de chercheurs du laboratoire ECOSYS de l’INRA  « Le programme LEADER offre une belle opportunité de développer des travaux de recherche en partenariat avec les acteurs du territoire du plateau de Saclay en zone périurbaine du grand Paris. Dans le contexte de développement d’une économie circulaire,  cette expérimentation sur la valorisation agricole de matières fertilisantes issues de déchets organiques s’inscrit dans des préoccupations de réduction de l’utilisation d’engrais de synthèse . »   Ce projet est issu du travail d’animation que réalise Terre et Cité, espérons que d’autres projets aussi pertinents s’engagent dans les prochaines années !