Accompagner les politiques publiques

Convention de partenariat avec l’EPA Paris-Saclay et la Communauté Paris-Saclay

Accompagnement de la politique agricole de Saint-Quentin-en-Yvelines

Interventions aux réflexions Terres d’avenir 2040 du Département de l’Essonne

projets soutenus par le Fonds d’aide de la CPS entre 2013 et 2016

L’association, forte de sa connaissance du territoire et des acteurs qui la composent, accompagne les collectivités territoriales dans la mise en place de politiques publiques pour la prise en compte des espaces agricoles et naturels, et les actions nécessaires à leur mise en œuvre.

En particulier, elle apporte un soutien dans la mise en œuvre des politiques publiques locales en lien avec l’agriculture et le patrimoine naturel, forestier, bâti, hydraulique et culturel du plateau. 

Le programme d’action et la charte de la ZPNAF

Depuis 2012, Terre et Cité accompagne l’EPA Paris-Saclay dans la mise en œuvre du programme d’action de la Zone de Protection Naturelle Agricole et Forestière (ZPNAF, lien en construction). Après un cycle de concertation entre 2012 et 2013, un état des lieux a été réalisé et des grands axes d’actions ont été identifiés avec et par les acteurs locaux. Des propositions plus approfondies discutées avec la Chambre d’Agriculture ont été transmises à l’EPA Paris-Saclay en 2013 avant d’être étudiées par le Comité de pilotage de la ZPNAF. Terre et Cité a ensuite organisé une concertation avec les acteurs du territoire sur une première version du programme d’action de la ZPNAF et de la charte associée, à la demande de l’EPA Paris-Saclay. L’enjeu de ces documents est important : ce sont eux qui, par leurs niveaux d’exigence respectifs, vont rendre la ZPNAF effective et ainsi garantir le maintien des terres agricoles.

Le Projet Alimentaire Territorial

Toujours dans le but d’accompagner les agglomérations vers une meilleure prise en compte des problématiques alimentaires dans leur politique locale, Terre et Cité a porté la candidature du territoire dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation (PNA). Notre territoire a été sélectionné au niveau national comme le premier Projet Alimentaire Territorial (PAT) en Ile-de-France. M. Stéphane Le FOLL, Ministre de l’Agriculture, l’a inauguré le 1er Mars 2017 au Salon International de l’agriculture. Le Projet Alimentaire Territorial (PAT) de Saclay-Versailles-Saint-Quentin concerne un vaste territoire formé par les 3 intercommunalités (Versailles Grand Parc, Saint-Quentin en Yvelines et la Communauté Paris-Saclay). Il est animé par l’association Terre et Cité en partenariat avec le Triangle Vert des Villes Maraîchères du Hurepoix, soit 58 communes et près de 800 000 habitants, la Chambre Interdépartementale d’Agriculture d’Ile-de-France et les Champs des Possibles. Cette démarche vise à renforcer et rapprocher productions et consommations alimentaires locales. Ce faisant, elle soutient l’installation agricole, la diversification des exploitations vers des débouchés locaux, la transformation locale des produits, et favorise la mise en place de filières de distribution de produits locaux. Elle agit donc sur l’ensemble des étapes du système alimentaire territorial. Elle est issue d’un partenariat avec l’ensemble des acteurs locaux intervenants sur ces thématiques et vise à faire émerger une politique alimentaire de proximité à l’échelle de notre territoire.

Le Fonds d’Aide Agricole de la Communauté Paris-Saclay

Le fonds de soutien aux exploitations agricoles périurbaines soutient depuis 2013 les démarches de production alimentaire et de recyclage de matière organique. Terre & Cité a notamment accompagné la Communauté Paris-Saclay au niveau technique et réglementaire dans la mise en place de ce fonds d’aide. Il agit dans les 4 domaines suivants : – le développement des circuits courts – le développement des outils de transformation – la mise en place de bonnes pratiques agricoles pour l’environnement et la qualité de l’eau du plateau – la pédagogie, la sensibilisation au monde agricole, l’ouverture au public. Le fonds d’aide a permis d’encourager la diversification des exploitations agricoles en soutenant des projets inéligibles aux dispositifs européens ou régionaux (PAC, DIVAIR, PRIMVAIR, …). Sur le territoire, l’association suit l’animation de ce fonds auprès des agriculteurs.

Vers une politique agricole à Saint-Quentin-en-Yvelines

Entre 2014 et 2015, Terre et Cité a réalisé, dans le cadre d’une commande et d’un partenariat étroit avec Saint-Quentin-en-Yvelines, un diagnostic de l’agriculture locale sur les 7 communes initialement présentes dans l’agglomération. Ce travail a permis d’identifier les conditions de développement d’une agriculture de proximité et de les partager lors de trois temps forts : le 18 novembre 2015 avec les agriculteurs du territoire, le 27 et 28 novembre 2015 avec les élus, les acteurs institutionnels, associatifs et citoyens. Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) et le Plan Climat Energie Territoire (PCET) actuels donnent un cadre clair quant à la volonté de Saint-Quentin-en-Yvelines de valoriser sa richesse agricole et de révéler le potentiel des filières de proximité. A la suite de  l’agrandissement de l’agglomération, Saint-Quentin-en-Yvelines a réfléchi à son Projet de Territoire, qui donne une vision stratégique pour le court, moyen et long terme. L’objet du forum sur l’agriculture locale organisé en février 2017 était de prévoir un temps de réflexion partagé sur les enjeux de l’agriculture locale, afin de nourrir le Projet de Territoire, et plus largement les documents de planification de l’agglomération, comme le Plan Climat Air Energie Territorial. A partir des enjeux identifiés, le forum a permis de proposer des pistes d’actions pour structurer des initiatives en ce sens.