Avec le programme LEADER

Sélection du territoire pour la mise en œuvre du programme pour 6 ans

projets soutenus par le Fonds d’aide de la CPS entre 2013 et 2016

Terre et Cité est la structure porteuse d’un programme européen intitulé LEADER. Ce programme a pour objectif le Développement Local par les acteurs locaux sur le Plateau de Saclay.

Le territoire a ainsi obtenu une enveloppe financière de 1,239 millions d’euros de co-financements européens pour la programmation 2015-2022 afin de financer des projets valorisant les espaces agricoles et naturels du Plateau de Saclay et de ses vallées.

Un programme LEADER pour le plateau de Saclay

Après plusieurs années de préparation, Terre et Cité a porté en 2014 la candidature du Plateau de Saclay au programme LEADER. Elle est aujourd’hui la structure porteuse du Groupe d’Action Locale (GAL) du plateau de Saclay et s’occupe de l’animation ainsi que de la gestion administrative et financière du programme européen.

1,239 millions d’euros de co-financements européens lui ont été attribués pour la programmation 2014-2020. Avec ces co-financements, le GAL du Plateau de Saclay peut promouvoir sa stratégie locale de développement et soutenir des porteurs de projets qui y correspondent. Celle-ci se développe en trois axes, eux même subdivisés en différents types d’actions pouvant être soutenues :

  • Axe 1 : un cœur agricole dynamique et durable pour un territoire péri-urbain.
  • Axe 2 : un territoire partagé qui révèle ses richesses.
  • Axe 3 : le plateau de Saclay, laboratoire agri-urbain des territoires de demain
Une idée ? Un projet ?

Si vous souhaitez lancer un projet ou nous exposer une idée, n’hésitez pas  à nous contacter !

La gouvernance, le pilotage et le suivi du programme LEADER, réalisés par le Groupe d’Action Locale, sont assurés à travers plusieurs instances : le comité de programmation, les membres consultatifs, le comité technique, le comité de projet (cf. Organisation et fonctionnement)

L’équipe technique

Elle a pour rôle de piloter et gérer le programme au niveau administratif et juridique, d’animer le territoire pour promouvoir des actions collectives et innovantes, d’accompagner les porteurs de projets et de communiquer sur le LEADER. Elle est composée de :

Afin d’assurer les missions d’animation et de gestion du programme sur le territoire et de faire émerger des projets compris dans nos axes stratégiques, le fond européen FEADER met à disposition une enveloppe de 311 200€ pour l’animation et la gestion du programme par l’équipe technique de Terre et Cité. Cette somme, répartie sur toute la durée du programme, correspond à 25% de l’enveloppe totale du programme LEADER attribuée au GAL du plateau de Saclay.

Les projets LEADER portés par l’association Terre & Cité :

Les visites de ferme

Sur les années 2020 et 2022, l’association Terre & Cité a facilité la réalisation de 26 visites par 28 classes issues des 3 communautés d’agglomération Paris-Saclay, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc au sein de 5 fermes du territoire : 

  • Ferme céréalière Vandame à Villiers-le-Bâcle
  • Ferme maraîchère La Closeraie à Magny-les-Hameaux
  • Potager agroécologique de Serge Coussens à Igny
  • Ferme d’élevage de poulets de chair de Charles Monville à Bièvres
  • Ferme maraîchère et céréalière Trubuil-Bot à Saclay

Ce projet qui a bénéficié à plus de 750 élèves de la maternelle au lycée a consisté en la mise en relation des établissements scolaires du territoire et des exploitants agricoles par le travail des prestataires sélectionnées par Terre & Cité, ainsi que l’organisation des visites et des déplacements.

Terre & Cité pour réaliser ce projet a obtenu 2 263,73 € de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay (91) et 15 050,43 € de financement européen FEADER (LEADER).

Les clips de ferme

Durant l’été 2018, les agriculteurs ont fait part de leur souhait de projeter des images du film de l’association « En prise de Sens » dans leur ferme et magasin. L’association Terre et Cité a donc proposé d’acheter les images et de produire des clips vidéo.
Clips de ferme est un projet porté par Terre & Cité sur l’année 2019. Des clips ont aussi été réalisés sur le savoir-faire des agriculteurs comme la fabrication du pain, les yaourts, l’élevage de poulets ou encore le compost. Ainsi que des clips sur les projets de recherches territoriaux et le territoire en lui-même. Ces courtes vidéos postées sur Youtube et diffusées dans les fermes, ont pour objectif d’expliquer de manière pédagogique la ferme et le travail des agriculteurs.

Terre & Cité pour réaliser ce projet a obtenu 13079,08 € du Conseil Départemental de l’Essonne (91), 2751,26 € de la Communauté Paris- Saclay et 20137,9 € de financement européen FEADER (LEADER).

Découvrez la chaîne youtube Terre & Cité

Le lieu ressource

Le projet “ étude de faisabilité du Lieu ressource” a été porté par Terre & Cité durant l’année 2020 . Ce projet vise à définir l’opportunité et la faisabilité de la mise en place d’un lieu pouvant servir de vitrine au territoire en valorisant l’agriculture et les espaces naturels. Ce site permettrait d’accueillir du public et de soutenir les dynamiques associatives et partenariales entre acteurs du territoire, ainsi que de venir en appui aux démarches pédagogiques de valorisation de l’agriculture et du territoire.

La définition des besoins est un enjeu extrêmement fort de ce projet, car il s’agit de trouver les points de concordance entre les besoins des différentes catégories de bénéficiaires du projet. Cette étape du projet représente donc une dimension significative en termes d’animations de territoire et de lien entre les acteurs.

Ce projet a été financé à hauteur de 9 973,44€ par la Région Île-de-France (programme agri-urbain) et a reçu 9 973,44€ de financement européen FEADER (LEADER).

Un diagnostic pour la plantation de haies

Depuis 2014, plusieurs rencontres ont eu lieu entre les agriculteurs et les chercheurs du plateau de Saclay. Dans les équipes de recherche présentes plusieurs travaillaient sur le sol, la biodiversité, le climat, etc. et des projets de recherche concret ont été mis en place notamment sur l’impact des ravageurs des cultures ou encore le verger conservatoire en lisière du plateau. La préoccupation des agriculteurs pour les enjeux biodiversité n’a cessé de se développer au fur et à mesure de ces rencontres. 

Ce premier travail de diagnostic du territoire, porté par l’association Terre et Cité, est un projet financé par le programme européen LEADER. Ce rapport est composé d’études techniques et réglementaires en vue de la plantation de haies avec une analyse des enjeux territoriaux et des acteurs locaux grâce à la réalisation d’entretiens. Des analyses de sols ont aussi été réalisées pour les premiers chantiers. 

Ce projet a été financé à hauteur de 6 028,80 € par le Conseil Départemental de l’Essonne, 2 000 € par la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines et 12 043,20 € par le financement européen FEADER (LEADER).

Vers une démarche type Living Lab pour le Sud-Ouest de l’Île-de-France

Depuis des décennies, le Sud-Ouest de l’Île-de-France accueille un nombre important d’organismes de recherche et d’enseignement en science du vivant (agriculture, biodiversité, climat). Ce groupement, qui connaît aujourd’hui encore une croissance significative, est source de nombreuses opportunités de recherche partenariale et appliquée, pour répondre aux problématiques rencontrées par les acteurs locaux et développer de nouvelles synergies entre ville, nature et agriculture.

Il existe ainsi une coopération historique entre chercheurs et acteurs locaux sur notre territoire. Depuis 2007, près de quinze projets scientifiques, dont certains co-financés par les fonds européens agricoles LEADER, ont vu le jour sur la Plaine de Versailles et le Plateau de Saclay. Ces projets portent sur des thématiques variées, comme les ravageurs de cultures, les matières organiques dans les sols, la cartographie des sols. Ils ont pu émerger grâce à la mise en place de partenariats solides et l’organisation régulière de rencontres, en particulier avec le laboratoire d’excellence BASC qui regroupe 13 laboratoires d’AgroParisTech, de l’INRAE, du CNRS, du CEA, des Universités Paris Sud et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Ce projet a obtenu 7 000 € de financement du CEA, 3 000 € de l’INRAE et 12 754,17 € de programme européen FEADER (LEADER).

Dévouvrez la plateforme VivAgriLab

Animation pour le projet de plantation de haies

Depuis 2014 plusieurs rencontres ont eu lieu entre les agriculteurs et les chercheurs du plateau de Saclay. Plusieurs équipes de recherche travaillent sur le sol, la biodiversité, le climat et des projets de recherche concrets ont été mis en place notamment sur l’impact des ravageurs des cultures ou encore le verger conservatoire en lisière du plateau. La préoccupation des agriculteurs pour les enjeux biodiversité n’a cessé d’augmenter au fur et à mesure de ces rencontres. 

Ainsi le projet de plantation de haie dans les exploitations s’est fortement développé au cours des dernières années. Au début seulement 5 exploitations semblaient être intéressées par la réintroduction d’arbres dans leurs champs. Aujourd’hui ce sont 11 exploitations et 2 communes que nous devons accompagner avec la possibilité de voir ce nombre augmenter dans les mois à venir. Chaque projet  est décomposé en plusieurs phases à savoir : 

  • La réalisation d’une étude d’avant-projet par un expert en agroforesterie qui propose des aménagements ;
  • Les études et les travaux de drainage ;
  • L’accompagnement à la plantation (choix des plants, achats des fournitures, suivi des chantiers de plantation, etc.) ;
  • L’accompagnement à la gestion durable des haies.

L’animation pour ce projet est indispensable au bon déroulement des plantations. Terre et Cité a donc aujourd’hui un rôle de coordination et fait le lien entre l’ensemble des parties prenantes du projet. Cependant l’expansion de ce projet nécessite de nouveaux moyens humains, qui viendront en soutien à la mise en place de ce dispositif innovant. 

Ce projet a obtenu 10 000 € de financement du programme régional AAP Biodiversité 2021 et 28 051,41€ du programme européen FEADER (LEADER).

Si vous souhaitez avoir plus d’informations concernant le fonds européens FEADER, vous pouvez suivre le lien suivant du site web de la commission européenne :

ec.europa.eu/agriculture/rural-development-2014-2020_fr

Périmètre du programme LEADER pour le plateau de Saclay

Le périmètre d’action du GAL intègre les 20 communes* du périmètre de Terre et Cité. Ainsi, tout porteur ayant un projet sur une partie ou l’ensemble du territoire du Plateau de Saclay peut bénéficier des financements FEADER, à condition bien sûr que son projet corresponde à la Stratégie de Développement Locale. Aussi, un cofinancement public est nécessaire pour parvenir à bénéficier des ressources du FEADER.

*Liste des communes : Bièvres, Buc, Bures-sur-Yvette, Châteaufort, Gif-sur-Yvette, Gometz-le-Châtel, Guyancourt, Igny, Jouy-en-Josas, Les Loges-en-Josas, Les Ulis, Magny-les-Hameaux, Orsay, Palaiseau, Saclay, Saint-Aubin, Toussus-le-Nôble, Vauhallan, Verrières-le-Buisson et Villiers-le-Bâcle

Organisation et fonctionnement

Comité de Programmation

Cette instance décisionnaire est composée de 27 membres titulaires et 27 suppléants, répartis en deux collèges : 11 membres publics (représentants des Communautés d’agglomération, de l’EPAPS, du PNR de la Haute Vallée de Chevreuse, de l’Agence des Espaces Verts, et de quelques communes et écoles ou universités du plateau, entre autres) et 16 membres privés (agriculteurs et associations notamment). Ce Comité qui se réunit en principe une fois par trimestre et décide notamment, à la suite d’un vote, de l’attribution du fonds FEADER aux différents porteurs de projet qui se sont portés candidats. L’examen d’un dossier se déroule généralement en deux phases :

  • Une première phase où le porteur de projet vient présenter son projet sous la forme d’une fiche simplifiée. Les membres du Comité de Programmation émettent alors un avis d’opportunité sur ce projet.
  • Une seconde phase, après que le projet ait été considéré comme éligible par les services instructeurs. Le porteur est alors invité à venir présenter son projet, cette fois-ci sous la forme d’un dossier complet avec plan de financement, et à échanger avec les membres du Comité.

Membres consultatifs

Plus d’une quinzaine d’organismes sont associés au GAL en tant que membres consultatifs. Il s’agit en particulier de la Direction Régionale de l’Agriculture et de la Forêt, des Directions Départementales des Territoires de l’Essonne et des Yvelines, de l’Office National des Forêts, des Conseils Départementaux, de l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Ile-de-France, du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de l’Essonne, du Triangle Vert, de NatureParif, de la SAFER, des syndicats de gestion des eaux et d’autres associations locales. Ces acteurs peuvent participer au Comité de Programmation sans prendre part aux votes ainsi qu’au Comité Technique s’ils y sont conviés.

Comité de Projet

Pour chacun des trois axes de la stratégie locale de développement que le LEADER soutient, un Comité de Projet pré-évalue avant les Comités de Programmation les projets puis suit leurs porteurs jusqu’à leur réalisation. Au sein de chacun des Comités de Projet, un des membres est désigné pour être le référent du porteur de projet lors des réunions du Comité de Programmation.

Comité Technique

Le Comité Technique est composé des services instructeurs, de l’organisme payeur, de l’équipe technique du GAL, d’un représentant du LabEx BASC et de plusieurs personnes qualifiées. Il a pour rôle d’évaluer l’avancement administratif et financier du programme et d’en faire état au Comité de Programmation tous les six mois.

NB:  les porteurs de projet bénéficient de l’accompagnement des membres du GAL et de l’équipe technique tout au long de leurs projets : aide au montage des dossiers, recherche de cofinancement, mise en relation avec des partenaires techniques, mise en place d’actions de communication, aide à la préparation des contrôles…

Logo FEADER
blank
Qu'est-ce-qu'un programme européen LEADER ?
Le programme LEADER « Liaisons Entre Actions de Développement de l’Économie Rurale » , est une initiative de l’Union Européenne, destinée à soutenir des projets pilotes en zones rurales.

Ce programme de financement, créé en 1991, est aujourd’hui intégré dans le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), volet dédié au développement rural de la Politique Agricole Commune de l’Union Européenne.

Plus qu’un outil de financement, le programme LEADER est une méthode de développement rural basée sur ces principes fondamentaux : une stratégie locale de développement porté par un Groupe d’Action Locale (GAL), une approche ascendante, la coopération, la création de partenariats locaux, la mise en réseau, l’innovation et l’intégration multi-sectorielle.

Le Groupe d’Action Locale (GAL) qui pilote le programme LEADER, est composé d’acteurs socio-économiques publics et privés du territoire. Les financements FEADER sont attribués selon un principe de cofinancement avec des financements publics.

Sur la programmation 2007-2013, 222 Groupes d’Action Locale (GAL) étaient constitués en France ce qui a représenté 352,2 millions d’Euros investis dans des projets LEADER.

La deuxième génération des programmes LEADER en Ile-de-France

Pour la programmation 2014-2020, 6,2 millions d’euros sont engagés au niveau de la Région Ile-de-France.  Cinq territoires ont été sélectionnés  en juillet 2015 : le plateau de Saclay et ses vallées,  Seine-Aval (territoire ayant bénéficié de la programmation 2007-2013), Terres de Brie, PACTE Sud 77 et le Parc Naturel Régional du Gâtinais (territoire ayant bénéficié de la programmation 2007-2013).

blank
blank