La raison d’être

Création de l'association à l'initiative d'agriculteurs

Collèges d'acteurs : agriculteurs, associations, société civile, et collectivités

Sélection pour la mise en œuvre du programme européen LEADER pour 6 ans

Le but de l’association  est de pérenniser, promouvoir et développer une agriculture de qualité sur le Plateau de Saclay et ses vallées.

Cet objectif est associé au désir de préserver et de mettre en valeur le patrimoine associé : naturel, forestier, bâti, hydraulique, culturel…

 

Pérenniser, promouvoir et développer une agriculture de qualité…

L’association participe activement à la protection de l’équilibre entre territoires ruraux et urbains. Un espace protégé de cette ampleur permet la mise en place et le développement de nouvelles interactions entre le monde agricole et le monde urbain.

C’est en cela un véritable laboratoire pour faire émerger de nouveaux modes de relation entre ville et agriculture, situé au coeur de la métropole parisienne. 

… en animant un espace d’échange

Pour atteindre cet objectif, Terre et Cité (association loi 1901) anime un espace d’échange entre les agriculteurs et les autres acteurs du territoire et réalise des projets concrets : soutien des projets agricoles, actions pédagogiques, outils de communication et de découverte du territoire…

L’association est composée de quatre collèges – agriculteurs, élus, associations et citoyens – et travaille en étroite collaboration avec les aménageurs du territoire à savoir l’Établissement Public d’Aménagement Paris-Saclay (EPAPS) et les acteurs de la recherche.
Au delà du territoire du plateau de Saclay, Terre et Cité collabore et met en oeuvre de nombreux projets (PAT, living lab,…) avec les agglomérations, collectivités, et associations voisines. 

L’association dispose depuis 2011 d’une animation permanente grâce au soutien de nos différents partenaires. La gestion au quotidien est assurée par le bureau de l’association.

Le mot de la Présidente

L’association Terre et Cité œuvre depuis maintenant 20 ans pour préserver et valoriser les terres agricoles et naturelles du plateau de Saclay.

L’objectif de l’association est de travailler ensemble à la construction d’un territoire créateur de lien social, de proximité, respectueux de son identité et de son environnement.

Terre et Cité participe à cette construction collective dans laquelle chacun de nous a son rôle à jouer. Agriculteurs, élus, associations, chercheurs, étudiants, entrepreneurs et salariés, citoyens du plateau et de ses vallées, nous avons tous la possibilité de nous impliquer dans cette formidable aventure.

Nous comptons aujourd’hui sur vous pour porter avec nous les projets qui font du plateau de Saclay un territoire agri-urbain d’exception.

Caroline Doucerain

Hommage à Thomas Joly

Thomas Joly, disparu prématurément, fut Président de Terre et Cité pendant près de 12 ans.  Thomas était un homme d’engagement, sincère et ardent défenseur du patrimoine naturel de notre territoire.

En sa mémoire, Terre et Cité a accompagné les agriculteurs du Plateau, qui ont planté des arbres en son honneur dans les corps de ferme où il est passé si souvent ces dernières années.

 A nous désormais de savoir construire les dynamiques humaines et les projets concrets qui nous permettront de préserver nos espaces agricoles et naturels, développer les filières de proximité, et préparer notre territoire aux enjeux du changement climatique.

Merci Thomas pour tout ton engagement !

Carte des arbres - Hommage Thomas Joly

La vision de  Thomas Joly, Président de Terre et Cité 2007-2020

« Le rôle de Président de Terre et Cité est absolument fabuleux. Fabuleux parce que c’est le choix de notre association de s’être placé entre le marteau et l’enclume, entre la terre et la cité. Et de travailler à faire en sorte que les parties prenantes échangent et que nous ayons ce pouvoir, par la qualité du travail produit, qu’elles tentent de trouver un terrain d’entente.

C’est un boulot passionnant qui demande effectivement du temps, peut-être un peu de diplomatie, de la bonne connaissance du territoire, parce que parler à un agriculteur ou à un président de conseil général, ce n’est pas exactement la même chose. Les mots ne sont pas les mêmes, mais le président de conseil général a fortement besoin de mieux connaître ce que sont les drains et l’agriculteur a probablement besoin de mieux connaître ce que sont les besoins d’un département dans son développement. Et Terre et Cité est une sorte de médiateur non neutre de ces situations là.

Je suis très fier de tous le chemin accompli.»

Thomas Joly, filmé le 28 avril 2019 pour le documentaire Terres Précieuses.