Les projets soutenus

installations d'agriculteurs en 5 ans

épiceries participatives soutenues depuis 2016

projets de recherche Pour et Sur le Développement Régional

arbres et plus plantés sur les exploitations

livres de découverte des patrimoines

exposition sur le climat du plateau de Saclay et ses impacts sur l'agriculture

L’association accompagne des agriculteurs, mais aussi des collectivités et organismes de recherche afin de permettre la pérennisation et le développement du potentiel agricole du territoire.

Terre et Cité anime des espaces de rencontre entre les agriculteurs et les chercheurs du Plateau de Saclay afin de permettre la réalisation de projets de recherche appliqués au territoire. La proximité entre les acteurs et les enjeux du territoire en font un lieu propice pour des recherches innovantes en agronomie, écologie, sociologie, climatologie, entre autres. 

Pour préserver et promouvoir un cadre de vie de qualité sur le plateau, l’association soutient également des actions en faveur de l’environnement et de la valorisation du patrimoine culturel et naturel.

Retrouvez la diversité des projets soutenus ci dessous :

L'agriculture et l'alimentation
Terre et Cité accompagne les porteurs dont les projets participent au maintien de l’agriculture et au développement d’une alimentation de proximité et de qualité. En l’occurrence, elle peut accompagner les agriculteurs dans leurs projets de développement de leur exploitation (logements agricoles, gestion drains et rigoles, …), mais aussi soutenir la diversification et la  transformation des produits locaux, l’amélioration des aspects logistiques des circuits de proximité ou encore l’installation et la transmission des exploitations agricoles du territoire. La problématique du logement pour les salariés agricoles est par exemple une problématique récurrente qui ralentit les exploitations dans la diversification de leur production. Terre et Cité accompagne les collectivités et les agriculteurs pour la résoudre. Aussi, l’élaboration d’un guide sur les circulations agricoles est également en cours afin de faire connaître aux collectivités et aménageurs les zones de passage d’engins agricoles et les contraintes liées. Enfin pour développer une alimentation locale et de qualité, l’association a soutenu des projets favorisant le développement des filières de proximité, que ce soit par la vente directe à la ferme, sous forme de contrat AMAP, à destination de la restauration collective ou d’entreprises de transformation basées sur le territoire. Du panier de légumes à la volaille, en passant par les yaourts et le pain, de nombreux produits du quotidien sont aujourd’hui disponibles pour les particuliers et les entreprises. Parmi les actions menées à terme, on trouve par exemple :

  • La mise en place d’un abattoir dans la ferme de Charles Monville, éleveur de poulet
  • La création d’un fournil à la ferme Vandame afin de transformer sur place la farine bio produite.
  • Le développement des capacités de productions de la laiterie de Viltain pour la production de yaourts
  • L’organisation d’une campagne de financement participative pour la miellerie de la ferme du Bel Air
L'innovation et la recherche

L’association participe à trois Projets Pour et Sur le Développement Régional (PSDR). Ces recherches sur le développement régional sont en lien direct avec les préoccupations des acteurs des territoires. Pour la programmation 2016-2020 :

  1. PSDR AGRIGE – Archipels agriurbains résistances et gouvernances. Il vise à proposer une analyse des dynamiques et transformations à l’œuvre en traitant à la fois des questions d’échelles, de la gouvernance relative à l’agriculture et à l’alimentation, des choix politiques d’intervention et du rôle de la société civile, par X. Guiomar (AgroParisTech).
  2. PSDR PROLEG – Écologisation de l’agriculture via les produits résiduaires et les légumineuses pour améliorer les services écosystémiques. Ce projet vise à valoriser la matière organique pour améliorer la qualité des sols, par S. Houot (INRA).
  3. PSDR – DYNAMIQUES de la biodiversité et des services écosystémiques pendant le développement périurbain. Une des parties du projet vise à limiter les dégâts liés aux ravageurs par une meilleure gestion de la biodiversité, par E. Baudry (ESE UPSud).

Par ailleurs dans le cadre du partenariat avec le Laboratoire d’excellence Biodiversité, Agrosystèmes, Société, Climat (BASC), nous accompagnons des projets de recherche pour développer les liens avec les acteurs locaux et pour assurer que les objectifs scientifiques répondent bien aux problématiques du territoire. Par exemple :

  1. Valoriser les services éco-systémiques rendus par l’agriculture par Caroline Petit  (AgroParisTech).
  2. ORACLE – Evaluer les impacts de l’évolution climatique sur le territoire et les pratiques agricoles, par N. de Noblet (LSCE).
  3. Carte des Sols  par Joël Michelin et David Montagne.
L'environnement et le patrimoine

La plantation de haies

Lors de l’année 2014 plusieurs agriculteurs ont manifesté leur volonté de planter des arbres et arbustes dans leur exploitation. Terre et Cité a accompagné Charles Monville pour la plantation de parcours à volailles. La ferme Trubuil qui a souhaité monter un projet de plantation d’arbres et de haies avec l’établissement agricole TECOMAH.

 

Préserver les paysages du Plateau

Terre et Cité est partenaire du CAUE 91 dans les réflexions sur le paysage du territoire. Un des projets qu’il mène vise à préciser les qualités paysagères à préserver sur le Plateau et ses vallées, dans le périmètre de la ZPNAF. Un autre concerne la réalisation d’un observatoire photographique du paysage. Les Observatoires Photographiques des Paysages (OPP) ont pour objectif de reconduire des photographies sur des sites choisis à intervalles réguliers afin d’observer les évolutions du paysage. Cette idée s’est formalisée dans le cadre du programme d’action de la ZPNAF puisqu’une fiche action a été créée en ce sens avec comme pilote le CAUE 91. Par ailleurs, d’autres territoires agriurbains voisins souhaitent également lancer des OPP (le Triangle Vert en a commencé un l’été dernier et celui de la Plaine de Versailles est à venir). Aussi, une réflexion est en cours au niveau régional pour lancer une démarche commune entre territoires agriurbains et Parcs Naturels Régionaux (plateforme numérique et animateur de la démarche commune).

La CartO

 

Afin de valoriser le patrimoine naturel, bâti et culturel, l’association a porté le projet d’une plateforme numérique. La CartO est un outil numérique collaboratif qui vous permettra de découvrir le territoire ou de partager les lieux et les événements qui vous tiennent à cœur. Co-construite avec ses utilisateurs et alimentée par ces derniers, la CartO référence sur une carte différents points d’intérêt en lien avec l’agriculture, les circuits courts, le patrimoine naturel et bâti, les lieux culturels, les ressources pratiques et les événements qui se passent à côté de chez vous. Vous y trouverez aussi des circuits de randonnées pour vous évader à pied ou à vélo au cœur du Plateau de Saclay.