Projet Alimentaire Territorial

De la Plaine aux Plateaux

Territoires Agriurbains de Paris-Saclay, Versailles Grand Parc, Saint-Quentin-en-Yvelines

 

communes sur le territoire

hectares de Surfaces Agricoles Utiles (SAU)

projets suivis subventionnés par France Relance

fermes aux productions variées

habitants

Depuis 2014, le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation encourage la création de Projets Alimentaires Territoriaux (PAT) pour “relocaliser l’agriculture et l’alimentation dans les territoires en soutenant notamment l’installation d’agriculteurs, les circuits courts ou les produits locaux dans les cantines”.  Ces PAT associent plusieurs partenaires tels que des collectivités, associations, agriculteurs ou entreprises, qui travaillent ensemble pour développer l’agriculture de proximité et faciliter l’accès à une alimentation de qualité pour toutes et tous sur leur territoire. Depuis 2017, Terre et Cité coordonne le premier PAT créé en Ile-de-France.

Le territoire

blank

L’historique 

Le PAT de la Plaine aux Plateaux, c’est avant tout une démarche née sur un territoire reconnu pour son patrimoine agricole exceptionnel et ses initiatives alimentaires innovantes. Fort de ses 18 000 hectares de Surfaces Agricoles Utiles (SAU) et de près de 200 fermes, le territoire du PAT est doté d’espaces agricoles exceptionnels en Ile-de-France. Il se caractérise également par une forte présence urbaine : près de 900 000 personnes y résident. L’alliance entre les espaces agricoles, lieu de production, et les espaces urbains, lieu de consommation alimentaire, fait de ce territoire un territoire “agriurbain”. 

Le PAT de la Plaine aux Plateaux tire son nom des espaces agricoles et urbains qui le composent : de la Plaine de Versailles au nord-ouest des plateaux de Saclay au centre et du Hurepoix au sud, Ces espaces sont représentés au sein du PAT par 3 associations territoriales, 3 communautés d’agglomération, des acteurs institutionnels ou encore des acteurs techniques du milieu agricole. Créé en 2017, le PAT n’a cessé d’évoluer. A partir de 2020, avec l’élargissement du périmètre à la Plaine de Versailles, nous avons entrepris ensemble de faire évoluer le PAT et son fonctionnement afin de s’adapter aux enjeux actuels et de diversifier les acteurs impliqués. Cela a permis l’obtention du label “PAT” niveau 1 décerné par le ministère de l’agriculture en 2021, et ce pour 3 ans.

A l’issue de sa labellisation, notre PAT a candidaté en 2021 et 2022 à deux Appels A Projets (AAP) « Amplification des PAT » dans le cadre du Plan de Relance national. Combinés, l’obtention de ces financements exceptionnels représente un cofinancement pour une trentaine de projets de natures différentes portés par une diversité d’acteurs.

Un projet multi partenarial

La démarche PAT est avant tout une démarche multi-partenariale et ouverte. Tous les acteurs y sont conviés : citoyens, institutionnels, associatifs, entreprises, producteurs, chercheurs, etc. Une seule condition : vouloir agir ensemble afin de renforcer la résilience alimentaire du territoire.

blank

Le rôle de Terre et Cité au sein du PAT de la Plaine aux Plateaux

Terre et Cité est chargée de coordonner la démarche auprès des partenaires : les mettre en lien, organiser les instances de gouvernance et assurer le suivi financier et administratif du projet. L’association anime également la démarche sur le Plateau de Saclay en lien avec les acteurs locaux, notamment les agriculteurs, pour rendre le PAT concret et accompagner l’émergence de projets sur son territoire. Elle porte aussi 3 groupes de travail au sein du PAT (voir encart ci-dessous sur les groupes de travail). Enfin, Terre et Cité porte des projets dans le cadre du PAT au même titre que d’autres partenaires. 

Une démarche participative et inclusive

blank

Les Groupes de Travail participatifs du PAT

  • Co-construction du diagnostic partagé et de l’évaluation du PAT
  • L’installation et la transmission agricole
  • Les outils de transformation et de diversification agricole 
  • Développement des circuits courts et de la démocratie alimentaire sur le territoire du PAT
  • Enjeux sanitaires et sociaux de l’alimentation
  • Les produits dans la restauration collective
  • Gestion qualitative et quantitative de l’eau
  • Sensibilisation aux enjeux de l’agriculture et de l’alimentation locale

Jeudi 10 mars 2022 s’est tenu le premier Rendez-Vous annuel du PAT de la Plaine aux Plateaux : un véritable succès avec près de 140 participants ! Cette première édition était l’occasion de rassembler les acteurs du territoire, partenaires du PAT et porteurs de projets de divers horizons pour le lancement officiel de la seconde phase du PAT et de ces nouveaux projets. Après un temps de plénière constitué de prises de paroles d’acteur, présentation de la démarche PAT et animation par une troupe de théâtre d’improvisation, les participants ont pu choisir d’assister aux ateliers thématiques portant sur les différents projets du PAT. Ces ateliers correspondent aux différents groupes de travail. Les discussions sur ces thématiques vont se poursuivre dans le cadre de ces groupes de travail : toutes et tous peuvent y participer ! Vous trouverez un document bilan de ces échanges dans la section « ressources » en bas de page. 

   Vous aussi, participez au PAT !

La démarche PAT est avant tout destinée aux acteurs du territoire. Elle vise à ce que toutes et tous puissent accéder à une alimentation de qualité et locale. Nous vous invitons donc à nous aider à « agir ensemble afin de renforcer la résilience alimentaire du territoire ». Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

En tant que porteur de projet s’inscrivant dans un ou plusieurs axes du PAT, vous pouvez nous contacter afin d’être inclus dans le réseau d’acteurs du PAT et de potentiellement bénéficier de financements.

En tant que citoyen, vous pouvez nous suivre sur les réseaux sociaux (voir en bas de page nos comptes) et vous abonner à notre newsletter afin d’être au courant des actualités agricoles et alimentaires du territoire. Surtout, n’hésitez pas à consulter le site « Manger Local Paris-Saclay » qui présente produits locaux, recettes et circuits courts du territoire !

Pour tout public et toute structure, nous vous invitons à participer au Rendez-Vous annuel du PAT pour transmettre vos priorités et partager vos idées. Aussi, vous pouvez vous inscrire aux Groupes de Travail du PAT qui se réunissent plusieurs fois par an dans le but de concrétiser le PAT sur les thématiques ci contre.

⇒ Pour toute question ou pour participer au PAT, écrivez nous à l’adresse suivante :

Des objectifs communs

Après concertation entre tous les partenaires du PAT de la Plaine aux Plateaux, le PAT s’est donné l’objectif suivant : « Agir ensemble afin de renforcer la résilience alimentaire territoriale ». Cet objectif est décliné en 6 grands axes qui sont détaillés ci-dessous et rendus concrets par de nombreux projets. Parmi eux, une trentaine financés par France Relance, mais tout porteur de projet peut s’inscrire dans le PAT si cela peut l’aider et favoriser la résilience alimentaire du territoire.

Axe 1 : Animation - Consolider la démarche partenariale du PAT et impliquer les acteurs du territoire

L’animation territoriale de Terre et Cité, du Triangle Vert et de la Plaine de Versailles est reconnue par les acteurs du PAT comme essentiels à la démarche PAT. Ainsi, ils ont choisi de subventionner les actions de ces associations de territoire qui visent à mettre en relation des acteurs, accompagner les agriculteurs dans leurs projets et à maintenir une proximité avec tous les acteurs locaux.

Pour la labellisation du ministère de l’agriculture, un PAT doit s’appuyer sur un diagnostic territorial partagé et une méthodologie d’évaluation. Terre et Cité, en tant que coordinateur du PAT, pilote également ces deux études afin de préparer la prochaine labellisation (niveau 2).

Axe 2 : Production et transformation - Pérenniser l’agriculture sur le territoire et accompagner le développement d'une offre alimentaire locale, diversifiée et de qualité

L’enjeu de cet axe est de développer et de pérenniser les activités agricoles sur le territoire, par le soutien à des projets d’installation ou de diversification agricole et alimentaire. 

Dans la réponse à l’AAP France Relance, les partenaires du PAT ont choisi de financer des systèmes d’irrigation pour des projets d’installation maraîchères de petite taille et un projet ponctuel de diversification.  Ces projets en lien avec la ressource en eau sont accompagnés par un groupe de travail et une étude expérimentale sur la réutilisation de l’eau pilotée par l’APPVPA. 

Différents outils agricoles seront également financés : une ensacheuse, permettant d’empaqueter des légumineuses produites localement, un laboratoire de transformation mobile, un atelier de transformation dans une école de production, un fournil pour cuire du pain, une champignonnière. 

Un groupe de travail sur les thèmes de l’installation et de la transmission agricoles est également animé par l’association de la Plaine de Versailles pour  coordonner les efforts de tous les partenaires. Deux études sont prévues sur les sujets de la production : une étude sur les ravageurs des cultures de légumineuses et une autre sur la transmission des fermes.

Axe 3 : Distribution et consommation - Mettre en lien l'offre et la demande locale en rendant les produits du territoire accessibles à toutes et tous

Plusieurs projets sont prévus au sein de cet axe, dont deux financés par France Relance :

  • Terre et Cité pilote l’étude sur la démocratie alimentaire locale à travers l’expérience des épiceries participatives (épis). Cette étude est accompagnée d’événements pour faciliter la mise en réseau et le partage d’expériences entre épis. A l’issue de ce travail, des guides opérationnels à destination des porteurs de projet et des collectivités seront conçus pour accompagner l’émergence et la pérennisation des  d’épis.
  • L’APPVPA porte une étude consacrée à la mise en réseau entre producteurs et distributeurs, notamment sur les possibilités de mise en commun pour la logistique, la livraison des produits locaux vers les épiceries, restaurants, cantines.
Axe 4 : Restauration Collective - Faire évoluer la restauration collective publique et privée du territoire pour répondre aux objectifs de la loi EGAlim et valoriser les filières locales

La loi EGAlim a été votée en 2018 suite aux Etats généraux de l’alimentation. Elle vise à proposer 50% de produits durables ou sous signes d’origine et de qualité (dont des produits bio) dans la restauration collective publique dès 2022. Il y a donc un réel enjeu d’accompagnement de l’offre comme de la demande afin d’atteindre cet objectif. Le Triangle Vert actualise dans cette optique un catalogue de produits locaux destinés à la vente en restauration collective. Il vise à faciliter la mise en réseau entre producteurs et consommateurs locaux en restauration privée et  publique. Une étude vise à analyser la faisabilité du développement de circuits courts dans la restauration collective sur la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines.  Sur la Communauté Paris-Saclay, un module de formation à l’introduction de produits locaux en restauration collective est également prévu pour les élus et techniciens de la restauration collective. En effet, tout un processus est à repenser : de la rédaction d’appel d’offre à l’adaptation des plats aux produits locaux et de saison.

Axe 5 : Accompagner les initiatives en lien avec la transition agroécologique et les pratiques respectueuses de l'environnement

Dans un contexte de changements climatiques où l’eau devient une ressource rare, une étude sur la quantité et la gestion de l’eau est programmée, afin de permettre aux agriculteurs d’irriguer leurs cultures tout en veillant à la préservation de cette ressource. Une seconde étude portée par l’Inrae se consacre plus spécifiquement à l’adaptation des productions légumières au changement climatique et aux risques liés à l’eau. La gestion de l’eau peut passer par le développement de sa récupération (retenue collinaire, eaux de pluie, etc.) comme par la valorisation des eaux usées ou de stations d’épuration. Ainsi, France Relance permet également d’accompagner les agriculteurs ayant des projets de mise en place de système de récupération d’eau. 

Axe 6 : Communication et sensibilisation - Sensibiliser les scolaires, habitants et usagers du territoire aux enjeux globaux et locaux de l'agriculture et l'alimentation

L’objectif de cet axe est multiple. Il vise globalement à faire partager un maximum les acteurs locaux (habitants, agriculteurs, acteurs techniques, associations, acteurs publics, etc.) leurs savoirs et expériences autour de l’agriculture et de l’alimentation afin d’agir ensemble pour la résilience alimentaire du territoire. De nombreux projets sont en cours et d’autres seront probablement lancés selon les besoins des acteurs locaux et avec votre aide.

  • Un Rendez-Vous annuel du PAT est organisé chaque année et est ouvert à tous. Il permet la rencontre des acteurs du territoire et la prise de décision collective concernant les orientations du PAT. Vous pourrez retrouver plus bas sur cette page un espace dédié au premier Rendez-Vous annuel du PAT ayant eu lieu le 10 mars 2022.
  • Différents supports vont être créés ou renouvelés, notamment les livrets Manger Local recensant les producteurs et points de vente du territoire. Un court métrage présentant le PAT est aussi planifié et sera diffusé.
  • Un projet pédagogique visant à se rendre dans les écoles pour faire découvrir l’agriculture aux enfants est également porté par la Communauté Paris-Saclay et animé par Terre et Cité et le Triangle Vert. Grâce au programme « quand les enfants céréalisent” (nommé “ma cours agroécologique” sur le territoire du Triangle Vert), les enfants cultivent une parcelle sur toute l’année scolaire et vivent au rythme des saisons. 44 classes et plus de 1000 élèves sont concernés sur 3 ans.

Pour aller plus loin

   Découvrir les partenaires du PAT :

blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank
blank