La programmation 2015 – 2022 : Bilan

 

projets accompagnés durant la programmation 2015 - 2022

projets financés par la programmation 2015 - 2022

Terre et Cité a porté en 2014 la candidature du Plateau de Saclay au programme LEADER.

1,239 millions d’euros de co-financements européens lui ont été attribués pour la programmation 2015-2022.

 Au sein de cette enveloppe, Terre et Cité a bénéficié d’une subvention de 288 886 euros pour le portage et l’animation du GAL.

Avec ces co-financements, le GAL du Plateau de Saclay peut promouvoir sa stratégie locale de développement et soutenir des porteurs de projets qui y correspondent.

Celle-ci se développe en trois axes, eux même subdivisés en différents types d’actions pouvant être soutenues :

Axe 1 : un cœur agricole dynamique et durable pour un territoire péri-urbain.

Axe 2 : un territoire partagé qui révèle ses richesses.

Axe 3 : le plateau de Saclay, laboratoire agri-urbain des territoires de demain

 

 

Retrouvez bientôt sur cette page, la cartographie des projets soutenus durant la programmation LEADER 2015-2022. En attendant, vous pouvez consulter notre « Livret des projets soutenus entre 2015 et 2017 » ainsi que notre « Livret des projets soutenus entre 2017 et 2019 » :

Les projets LEADER portés par  l’association Terre et Cité

 

Les visites de ferme

Sur les années 2020 et 2022, l’association Terre & Cité a facilité la réalisation de 26 visites par 28 classes issues des 3 communautés d’agglomération Paris-Saclay, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles Grand Parc au sein de 5 fermes du territoire :

  • Ferme céréalière Vandame à Villiers-le-Bâcle
  • Ferme maraîchère La Closeraie à Magny-les-Hameaux
  • Potager agroécologique de Serge Coussens à Igny
  • Ferme d’élevage de poulets de chair de Charles Monville à Bièvres
  • Ferme maraîchère et céréalière Trubuil-Bot à Saclay

Ce projet qui a bénéficié à plus de 750 élèves de la maternelle au lycée a consisté en la mise en relation des établissements scolaires du territoire et des exploitants agricoles par le travail des prestataires sélectionnées par Terre & Cité, ainsi que l’organisation des visites et des déplacements.

Terre & Cité pour réaliser ce projet a obtenu 2 263,73 € de la Communauté d’agglomération Paris-Saclay (91) et 15 050,43 € de financement européen FEADER (LEADER).

Les Ateliers de Saclay

Du 23 au 26 mai 2016, les Ateliers de Saclay ont réuni des chercheurs d’horizons divers pour mener une réflexion sur le métabolisme territorial du plateau de Saclay, c-està-dire sur les flux alimentaires et de matières organiques qui entrent et sortent du territoire.

Ces travaux ont également contribué à l’élaboration de trois « fictions territoriales », des scénarios d’évolution plausible des espaces urbains, naturels et agricoles du plateau de Saclay. A l’issue de la semaine, ces scénarios ont été présentés aux acteurs locaux (agriculteurs, élus, associations, société civile) afin d’engager la réflexion et la discussion sur l’avenir du plateau de Saclay.

Le soutien du programme LEADER a permis la réalisation d’un film valorisant cette démarche de travail entre acteurs de la recherche et acteurs locaux pour une meilleure prise en compte de l’environnement sur le territoire.

Le projet a bénéficié d’un financement à hauteur de 922,50 € du FEADER (LEADER) et de 615 € du LabEx BASC.

Les clips de ferme

Durant l’été 2018, les agriculteurs ont fait part de leur souhait de projeter des images du film de l’association « En prise de Sens » dans leur ferme et magasin. L’association Terre et Cité a donc proposé d’acheter les images et de produire des clips vidéo.

Clips de ferme est un projet porté par Terre & Cité sur l’année 2019. Des clips ont aussi été réalisés sur le savoir-faire des agriculteurs comme la fabrication du pain, les yaourts, l’élevage de poulets ou encore le compost. Ainsi que des clips sur les projets de recherches territoriaux et le territoire en lui-même. Ces courtes vidéos postées sur Youtube et diffusées dans les fermes, ont pour objectif d’expliquer de manière pédagogique la ferme et le travail des agriculteurs.

Terre & Cité pour réaliser ce projet a obtenu 13079,08 € du Conseil Départemental de l’Essonne (91), 2751,26 € de la Communauté Paris- Saclay et 20137,9 € de financement européen FEADER (LEADER).

Le lieu ressource

Le projet “ étude de faisabilité du Lieu ressource” a été porté par Terre & Cité durant l’année 2020 . Ce projet vise à définir l’opportunité et la faisabilité de la mise en place d’un lieu pouvant servir de vitrine au territoire en valorisant l’agriculture et les espaces naturels. Ce site permettrait d’accueillir du public et de soutenir les dynamiques associatives et partenariales entre acteurs du territoire, ainsi que de venir en appui aux démarches pédagogiques de valorisation de l’agriculture et du territoire

La définition des besoins est un enjeu extrêmement fort de ce projet, car il s’agit de trouver les points de concordance entre les besoins des différentes catégories de bénéficiaires du projet. Cette étape du projet représente donc une dimension significative en termes d’animations de territoire et de lien entre les acteurs.

Ce projet a été financé à hauteur de 9 973,44€ par la Région Île-de-France (programme agri-urbain) et a reçu 9 973,44€ de financement européen FEADER (LEADER).

Vers une démarche type Living Lab pour le Sud-Ouest de l’Île-de-France

Depuis des décennies, le Sud-Ouest de l’Île-de-France accueille un nombre important d’organismes de recherche et d’enseignement en science du vivant (agriculture, biodiversité, climat). Ce groupement, qui connaît aujourd’hui encore une croissance significative, est source de nombreuses opportunités de recherche partenariale et appliquée, pour répondre aux problématiques rencontrées par les acteurs locaux et développer de nouvelles synergies entre ville, nature et agriculture.

Il existe ainsi une coopération historique entre chercheurs et acteurs locaux sur notre territoire. Depuis 2007, près de quinze projets scientifiques, dont certains co-financés par les fonds européens agricoles LEADER, ont vu le jour sur la Plaine de Versailles et le Plateau de Saclay. Ces projets portent sur des thématiques variées, comme les ravageurs de cultures, les matières organiques dans les sols, la cartographie des sols. Ils ont pu émerger grâce à la mise en place de partenariats solides et l’organisation régulière de rencontres, en particulier avec le laboratoire d’excellence BASC qui regroupe 13 laboratoires d’AgroParisTech, de l’INRAE, du CNRS, du CEA, des Universités Paris Sud et Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Ce projet a obtenu 7 000 € de financement du CEA, 3 000 € de l’INRAE et 12 754,17 € de programme européen FEADER (LEADER).

Diagnostic et évaluation du Projet Alimentaire Territorial de La Plaine aux Plateaux 

Le Projet Alimentaire Territorial de la Plaine aux Plateaux réunit des acteurs avec l’objectif d’agir ensemble afin de renforcer la résilience alimentaire du territoire. Dans ce cadre, le programme LEADER a participé au développement de ce PAT, en finançant un diagnostic du territoire et l’évaluation de la démarche. Le diagnostic a permis de comprendre le fonctionnement des systèmes alimentaires et de connecter les problématiques du territoire et des acteurs. L’évaluation de la démarche permet de suivre le dispositif et de produire de l’information sur les résultats de l’action du PAT. Elle permet également d’analyser l’impact du PAT (localement et par rapport aux dynamiques régionales et nationales) et de proposer des pistes d’amélioration de la mise en œuvre de la démarche.

Ce projet a obtenu 17 700 € de financement de la Région Ile de France dans le cadre du Plan France Relance et de 21 036 € du programme européen FEADER (LEADER). 

 

Accompagnement des collectivités et aménageurs pour une meilleure prise en compte des fonctionnalités agricoles 

Afin de préserver et de développer les terres agricoles du Plateau de Saclay, territoire agri-urbain faisant face à une urbanisation croissante, Terre et Cité assure un travail de veille et de médiation pour résoudre les points de blocage, œuvre à la création d’outils pour faciliter la prise en compte des besoins agricoles lors de la prise de décision, et anime un espace de dialogue et de concertation entre agriculteurs et acteurs du territoire.

Dans ce cadre, l’accompagnement des maitrise d’ouvrage actives sur le territoire, la réalisation d’un guide sur les fonctionnalités agricoles à destination des acteurs de l’aménagement et l’organisation d’un atelier de travail co-organisé avec l’Etablissement Public d’Aménagement Paris-Saclay ont permis de sensibiliser tous les acteurs concernés du territoire et co-construire de façon collective les futures actions à mettre en œuvre.

Ce projet d’accompagnement des collectivités et aménageurs vers une meilleure prise en compte des fonctionnalités agricoles a été financé à hauteur de 23 100 € de l’Union Européenne à travers le programme LEADER.

I Consolidation et capitalisation d’expertises sur la fonctionnalité de l’agriculture

La consolidation d’une base de connaissance solide et partagée apparaît cruciale pour favoriser la sensibilisation et l’accompagnement des différentes parties prenantes vers une meilleure prise en compte des sujets de fonctionnalité agricole dans l’aménagement du territoire. Ce projet se décline ainsi en 3 axes principaux :

  • Mieux documenter l’impact des ravageurs des cultures sur les exploitations pour faire émerger des pistes de solutions concrètes ;
  • Analyser l’expérimentation de nouveaux modèles de logement agricole en vue de leur duplication ;
  • Construire une base de Système d’Information Géographique pour pouvoir capitaliser les informations recueillies et mieux accompagner les projets sur le territoire.

Terre et Cité a souhaité s’investir dans la constitution et la formalisation d’expertises solides sur chacun de ces trois sujets.

Le projet se décompose comme suit :

Axe 1 : Réalisation d’un état des lieux relatif à l’impact des ravageurs des cultures sur le modèle économique des exploitations agricoles du Plateau de Saclay et préconisation de solutions. Publication d’un rapport de synthèse de l’état des lieux et des pistes d’action possibles.

Axe 2 : Collecte des retours d’expérience sur l’accompagnement de logements sociaux agricole et recommandations en vue de leur duplication. Publication d’un rapport de synthèse sur les retours d’expérience et les pistes d’amélioration en vue d’une réplication plus large du dispositif.

Axe 3 : Mise en place d’un Système d’Informations Géographique interne à Terre et Cité pour capitaliser au mieux sur les informations produites.

Ce projet a été financé à hauteur de 23 198 € de l’Union Européenne à travers le programme LEADER.

I Animation du projet de plantation de haies

Le projet de plantation de haie dans les exploitations s’est fortement développé au cours des dernières années. Au début seulement 5 exploitations semblaient être intéressées par la réintroduction d’arbres dans leurs champs. Aujourd’hui ce sont 11 exploitations et 2 communes que nous devons accompagner avec la possibilité de voir ce nombre augmenter dans les mois à venir. Chaque projet  est décomposé en plusieurs phases à savoir : 

  • La réalisation d’une étude d’avant-projet par un expert en agroforesterie qui propose des aménagements ;
  • Les études et les travaux de drainage ;
  • L’accompagnement à la plantation (choix des plants, achats des fournitures, suivi des chantiers de plantation, etc.) ;
  • L’accompagnement à la gestion durable des haies.

L’animation pour ce projet est indispensable au bon déroulement des plantations. Terre et Cité a donc aujourd’hui un rôle de coordination et fait le lien entre l’ensemble des parties prenantes du projet. Cependant l’expansion de ce projet nécessite de nouveaux moyens humains, qui viendront en soutien à la mise en place de ce dispositif innovant. 

L’animation du projet a obtenu 10 000 € de financement du programme régional AAP Biodiversité 2021 et 28 051,41€ du programme européen FEADER (LEADER).

 

Assurer la bonne gestion et l’intérêt écologique des haies plantées sur le Plateau de Saclay 

Ce projet a pour but de :

– S’assurer de l’intérêt écologique de la plantation de haies sur le Plateau de Saclay en permettant la poursuite des travaux de recherche initiés autour du lien entre les haies et les ravageurs, en mettant en place un protocole de suivi de la biodiversité, en s’assurant qu’elles amènent bien une plus-value pour les corridors écologiques et en identifiant les meilleures façon de les entretenir ;

– Sensibiliser le jeune public aux enjeux liés à la présence des haies sur le territoire via la mise en place de projets pédagogiques ;

– Permettre l’accès au projet à de jeunes agriculteurs en finançant des études d’avant projet chez ces derniers ;

– De financer les moyens humains permettant la réalisation de ces objectifs.

Le projet a été financé à hauteur de 2 880€ par le Conseil Départemental de l’Essonne, 26 334,20€ par la Conseil Régional d’Ile-de-France et 44 425,01 € par le financement européen FEADER (LEADER).

 

 

I L’installation de panneaux de signalétique
 
Terre et Cité porte le projet d’installation de 18 panneaux explicatifs, qui a pour objectif de rendre visible les lieux d’activités agricoles au grand public. Ceux-ci borderont diverses points d’intérêts (fermes en activités, lieux de transformations ou lieux de recherche dédiés à l’agriculture).
 
 
Ce projet a été financé à hauteur de 11 706 € par l’Union européenne au sein du programme LEADER.